10 mars 2019

Le second souffle des centres villes viendra… des consommateurs

Les consommateurs décident toujours des étoiles qu’ils souhaitent voir briller : ce sont eux les tenants de la demande ! Leur nouvelle étoile filante : les centres villes.

Les consommateurs posent de nouvelles règles du jeu

Répétons le à nouveau. 57 % des français préfèrent faire du shopping dans les commerces du centre-ville plutôt que dans les centres commerciaux en périphérie selon le Baromètre du centre-ville et des commerces de juin 2018.

Donc ravis de vous le dire, les commerces de proximité regagnent les faveurs des consommateurs ! Décryptons en détail pourquoi ce seront les français qui redonneront aux centres villes leurs lettres de noblesse.

Les centres villes ou l’authenticité prisée des consommateurs

Caricaturons un peu. L’expérience vécue dans un PMU pour votre tiercé du dimanche n’a pas d’équivalent avec le ticket passé sur le site internet du Pari Mutuel Urbain. Turfiste ou pas, il en est de même dans le Prêt-à-porter, la restauration, la décoration et on passe… L’atmosphère d’une mini boutique de créateurs (comme ici par exemple), l’ambiance d’un restaurant au concept brooklynien, l’ADN d’un atelier décoration (comme ici par exemple) n’a pas d’équivalent avec le terminal de paiement d’un site e-commerce.

La raison est simple. Ces expérience parlent à tout le monde, car l’authenticité d’un concept crée l’expérience client. Posons les jalons. L’authenticité est le nouvel eldorado des consommateurs. Ils souhaitent marquer leur identité par leur acte d’achat. Regardez vos réseaux sociaux. Les fans de thé et d’animaux multiplient leur selfie dans des bars à chat, les amateurs de pizza partagent leur 32 ème pizza de l’année (lire cet article par exemple), les addicts de décoration participent au concours du lit le mieux décoré et on en passe… Pourquoi ? Car l’authenticité d’une publication permet d’affirmer son identité. Bonne nouvelle pour les commerces de proximité : toute perfection est fade, restez authentiques ! Mac Donald’s avait raison : venez comme vous êtes !

E-commerce et réseaux sociaux : illusion du bout du monde. Centres villes : le réseau social du réel 

Kendall Jenner porte un tee-shirt Balmain pour ses vacances à Dubaï, Cristiano Ronaldo a sorti ses baskets Nike pour se rendre à son entrainement à Turin et on passe… Petit récapitulatif de votre fil actualité du jour sur vos réseaux sociaux favoris. En attendant, la ville dans laquelle je vis, mon environnement direct, ne bouge pas davantage grâce à Kendall et CR7… Pas mal, les posts mais une fois mon smartphone lâché ce qui se trame autour de moi n’a pas bougé… 

Aux réseaux sociaux mondiaux et site e-commerce, les consommateurs plébiscitent désormais leurs centres villes, le réseau social de leur quotidien. Nous y prenons notre café pour démarrer notre journée (les turfistes en profiteront pour passer un petit ticket), croisons à l’occasion un ancien de classe, y vivons des expériences uniques… Toutes ces petites choses qui font notre quotidien et pour quoi nous sommes directement attentifs.

Le Baromètre du Centre Ville et des Commerces de juin 2018 a étudié plus précisément les moteurs de fréquentation des centres villes. La convivialité en est le second. 35 % des consommateurs estiment se rendre dans leurs centres-villes tout simplement parce qu’ils apprécient s’y promener. Kiffe bien à Dubaï Kendall ! Pour moi ce sera resto en ville avec des potes ce soir. Ma manière de faire vivre ce qui m’entoure directement. Et à la sortie ma publication sera … Authentique !

Un environnement socio-politique favorable qui tombe à pic

Vous l’aurez compris. Tous les indicateurs sont au vert de la part des consommateurs pour revitaliser leurs centres villes. Et comme toujours, ce sont eux les maitres de jeu. Pourquoi les réseaux sociaux sont devenus si gros ? La raison est simple : un concept validé par les utilisateurs ! Aujourd’hui, ça donne des sociétés dans la liste des GAFA et des chiffres d’affaires colossaux. Que même le Sénat américain peine à réglementer. C’est dire. Bref, une seule chose à retenir. Les consommateurs décident toujours : ce sont eux les tenants de la demande !

Relisez cet article. Tout le régiment politique a sorti l’artillerie lourde pour venir au secours du soldat commerce de proximité. Le soutien apporté arrive donc à point nommé. Des consommateurs soucieux du dynamisme de leur centre ville comme moteur, des plans de soutiens socio-économiques comme soutien. Well done !

Tagetherement vôtre

À lire ensuite

La Medina à Bruay-la-Buissière (62) : Génie, une assiette pour un voyage aux délices d’Orient svp ! 

Lire la suite

Vos clients sont votre plus belle vitrine

Découvrez comment faire connaître votre commerce à moindre coût