20 janvier 2019

Nos amis moustachus de la semaine nous parlent de la manière dont ils trouvent leur(s) barbier(s) !

« Je recommande déjà mes barbiers préférés lorsqu’on me le demande. Mais il est vrai que si j’avais intérêt à le faire, cela me viendrait plus naturellement à l’esprit et je serais plus à même d’en parler à mes connaissances sans même que ce soit eux qui abordent le sujet ! »

Gabriel, 27 ans, Magasinier et Sportif à Cannes 

Sébastien Chabal avait donné la voie : les sportifs ne sont pas tous au poil ! Footballeur amateur et magasinier à Cannes, Gabriel, vous savez c’est cet homme qui porte une barbe parfaitement taillée avec des vêtements derniers cris. Non, non la barbe n’est plus réservée à nos barons d’antan et de nouveaux amis Moustachus comme Gabriel foisonnent désormais dans les rues de France. Retour sur un entretien où Gabriel nous raconte comment il trouve les barbiers qui lui permettront de marquer sa griffe.

Tu es raffiné  et tu entretiens régulièrement ta barbe. Comment découvres-tu les barbiers qui t’intéressent ?

Cela dépend de l’endroit où je me situe. Dans les villes que je ne connais pas très bien, j’utilise les barres de recherches Internet et je consulte les avis et commentaires. Cela permet d’avoir une première indication sur le niveau de qualité des prestations que je pourrais trouver à proximité. Lorsque je suis dans un secteur que je connais bien, je discute avec les meilleurs Moustachus de mon cercle d’amis afin de me rendre chez les barbiers qu’ils pourraient me recommander. 

Quand tu te rends chez un barbier, quelles sont éléments les plus importants qui font que ton expérience est réussie ?

L’élément le plus important pour moi, c’est la qualité de la prestation. C’est cela que je recherche en réalité quand je consulte les avis et les commentaires. Le travail bien fait, qui va me permettre de dire que l’établissement m’a donné une belle différence.

Deuxièmement, la propreté de l’établissement, le respect des horaires ainsi que la qualité de l’accueil expliquent également ma venue. Je ne conçois pas de me faire faire la barbe dans un établissement qui ne soit pas un minimum propre. Ensuite concernant les horaires, c’est toujours relou quand je suis pris en charge 30 min après l’horaire initialement prévu. Dans ce cas, je préfère qu’on me prévienne avant sur un horaire plus adéquat afin que je puisse mieux m’organiser. Enfin, la qualité de l’accueil est important pour moi. Les courtoisies de base ainsi qu’un sourire ne coûtent pas grand chose mais sont essentiels pour moi. Oui, oui j’arrive quand même à distinguer un sourire derrière une barbe !

Y a t-il des choses que tes barbiers pourraient faire pour te fidéliser davantage ?

Je pense que les barbiers pourraient être plus innovants au niveau de leur offre commerciale. Ils pourraient par exemple développer des journées spéciales pour leurs meilleurs clients, des promotions personnalisées… Bien souvent, les barbiers dans lesquels je me rends développent une autre activité dans leur établissement comme par exemple des prestations de coiffure. Si l’établissement le peut, j’aimerai bien par exemple pouvoir disposer d’une carte de fidélité où je pourrai gagner des lots pour les autres types de prestations comme une coupe de cheveux par exemple. Cela me permettrait de faire d’une pierre deux coups. Me faire faire la barbe mais également couper mes cheveux par exemple ou alors acheter un produit d’entretien capillaire. Chacun y gagnerait son compte, puisque je consommerai davantage.

Serais- tu prêt à promouvoir tes barbiers préférés en échange de gains de réductions chez eux ?

Oui bien sûr. Avant la réduction, c’est même le soutien aux commerces de proximité que je chercherai. C’est toujours avec joie de rendre service à quelqu’un qui essaye de vous embellir, je sais bien que parfois la tâche est difficile. Rires ! Snapchat, Instagram ou Facebook me permettrait de le communiquer à mes abonnés, mais il est vrai que ce serait beaucoup plus efficace si je pouvais communiquer les bons barbiers que j’ai pu trouver à toutes les personnes situées à proximité de moi. 

En dehors des barbiers, quelles sont les motivations qui te poussent à consommer chez des commerces de proximité ?

De manière générale, je privilégie toujours les commerces de proximité pour mes achats quotidiens. Je me rends régulièrement chez des restaurants, boulangeries, charcuterie, poissonneries, boutiques vestimentaires, coiffeurs, maisons de presse, épicerie…

Je trouve que l’accueil est plus chaleureux que le terminal de paiement des sites e-commerce même s’il m’arrive parfois d’y avoir recours, principalement pour des raisons de prix. En consommant chez les commerçants de proximité, j’ai l’impression de participer à la survie de ces établissements uniques qui travaillent beaucoup pour survivre face à la concurrence des grandes surfaces. Alors qu’en réalité je suis convaincu que le dialogue amical et la fidélisation proposée par les commerces de proximité font vraiment la différence. 

Et surtout, j’y gagne un temps précieux. Après ma journée de travail, je n’ai pas forcément la motivation de faire 15 km pour aller dans une grande surface et trouver le produit qu’il me manque, même si c’est un peu plus cher. A notre époque, le vrai luxe c’est le temps et cela est un réel avantage pour les commerces de proximité.

Antoine, 31 ans, Cadre financier à Paris

Profil différent. Antoine, c’est ce cadre financier plutôt BCBG, pour lequel la barbe parfaitement taillée est une condition indispensable pour qu’elle soit acceptée sur son lieu de travail. Non, la barbe n’est pas proscrite dans l’industrie financière à condition qu’elle soit parfaitement entretenue. Découvrons le secret d’Antoine pour y parvenir.

Avec le dress code de ton activité, tu te dois d’avoir une barbe parfaitement taillée. Comment découvres-tu les barbiers qui te le permettent ?

Etant régulièrement en déplacement professionnels ou privés, je me renseigne généralement par internet. Il m’arrive également de consulter internet pour trouver des nouveaux coiffeurs ou barbiers autour de chez moi. Je regarde ensuite le site internet lorsqu’il y en a un, et évidemment les commentaires des clients. Je privilégie aussi très souvent les salons qui possèdent un système de réservation en ligne qui permet de visualiser l’ensemble des créneaux disponibles pour les jours à venir.

Quand tu te rends chez un barbier, quelles sont éléments les plus importants qui font que ton expérience d’achat est réussie ?

Pour moi l’élément le plus important est évidemment le résultat final et donc la qualité de la prestation. La capacité du professionnel à comprendre mon besoin, à m’apporter des conseils et à exécuter ensuite la prestation avec soin. Je suis également particulièrement attentif à l’hygiène et à l’atmosphère du salon : j’aime que l’ambiance soit chaleureuse, que l’endroit ait sa propre identité !

Y a t il des choses que tes barbiers pourraient faire pour te fidéliser davantage ?

Oui, plusieurs. D’abord un système de réservation en ligne systématique. Ensuite la possibilité de choisir son barbier, afin d’avoir une vraie relation de confiance et un conseil personnalisé lors de chaque visite, avec des produits adaptés et une capitalisation sur l’expérience.

Serais- tu prêt à promouvoir tes barbiers préférés en échange de gains de réductions chez eux ?

Oui, bien sûr. En réalité c’est déjà une chose que je fais lorsqu’on me le demande. Mais il est vrai que si j’avais intérêt à le faire, cela me viendrait plus naturellement à l’esprit. Je serai plus à même d’en parler à mes connaissances sans même que ce soit eux qui abordent le sujet !

En dehors des barbiers, quelles sont les motivations qui te poussent à consommer chez des commerces de proximité ?

Pour moi il y a trois raisons principales.

D’abord la simplicité : si je peux trouver des produits et prestations qui répondent à mes besoins à deux pas de chez moi … pourquoi irais-je chercher plus loin ?

Ensuite, j’attache beaucoup d’importance à la dimension humaine, à l’échange et au contact avec un professionnel qui pourra me conseiller.

Enfin, parce qu’aujourd’hui avec l’avènement du e-commerce et la désertification des centres ville dans beaucoup de villes moyennes, faire ses achats dans des commerces de proximité devient un geste citoyen, peut-être même militant …

Tagetherement vôtre

À lire ensuite

Pourquoi la publicité sur les réseaux sociaux coûte si chère ?

Lire la suite

Vos clients sont votre plus belle vitrine

Découvrez comment faire connaître votre commerce à moindre coût