28 janvier 2019

Pourquoi la publicité sur les réseaux sociaux coûte si chère ?

Les réseaux sociaux sont d’excellents outils pour entretenir une relation digitale basique avec vos abonnés. Lorsque vous souhaitez faire une publicité pour promouvoir votre commerce auprès de ceux qui ne vous connaissent pas encore, la donne change : vous payez à l'enchère ! Faites vos jeux, rien ne va plus !

Les réseaux sociaux sont d’excellents outils pour entretenir une relation digitale basique avec vos abonnés : puisque jusque là c’est gratuit. Lorsque vous souhaitez faire une publicité pour promouvoir votre commerce auprès de ceux qui ne vous connaissent pas encore, la donne change. Le prix de votre publicité est fixé par un système d’enchères. Faites vos jeux, rien de va plus !

Principe de base : une page professionnelle gratuite pour communiquer avec vos abonnés

Mais de quoi nous parlent-ils chez Tagether ? 

Je dispose d’une page professionnelle sur plusieurs réseaux sociaux et elles sont totalement gratuites. Don’t worry ! Nous le savons bien. Et c’est même très bien de l’avoir fait. Ces pages gratuites entretiennent un lien digital avec tous vos abonnés. Cela leur donne le moyen de suivre toutes les actualités de votre établissement. Fondamental, car nous ne saurons jamais assez insister sur l’importance de votre présence digitale auprès de vos clients. Lisez cet article, vous comprendrez mieux ce qui se joue.

Donc précisons le tout de suite. Les réseaux sociaux sont d’excellents outils pour proposer une expérience digitale basique auprès de vos meilleurs clients. Selon le Baromètre BVA / Mappy de 2016, 53 % des commerces de proximité disposent d’une page professionnelle sur un réseau social. Aux 47 % de non-convertis, nous ne saurons qu’insister sur l’importance de leur présence sur ces réseaux sociaux. Plus de la moitié de la population française est présente sur les réseaux sociaux les plus significatifs. Par raccourci, considérez alors qu’environ 50 % de vos clients y sont.

L’affaire devient plus complexe lorsque vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux pour attirer des personnes qui ne sont pas encore abonnés à votre page. Autrement dit les personnes qui ne vous connaissent pas encore. Pour promouvoir votre commerce auprès de ceux qui ne vous connaissent pas encore, vous payez à l’enchère !

La vente aux enchères pour attirer de nouveaux clients !

Communiquer auprès de ses abonnés, c’est bien. En profiter pour attirer de nouveaux clients, c’est mieux. Mais promouvoir votre commerce auprès de ceux qui ne vous connaissent pas encore n’est pas une mince affaire.

Concentrons nous sur ce que les grands réseaux sociaux proposent pour y parvenir. Bien heureusement, vous pouvez avoir recours à leur plateforme publicitaire. Vous pourrez, annonce par annonce, y définir la cible de vos campagnes publicitaires en privilégiant par exemple une diffusion auprès des utilisateurs situés autour de votre point de vente (annonce géolocalisée). Il est aussi possible d’affiner les centres d’intérêts de votre cible afin d’adresser des messages auprès d’utilisateurs les plus susceptibles de venir chez vous.

Vous ne voyez toujours de quelles publicités on parle ? Il s’agit de ces publications qui ne ressemblent pas à une publication classique et qui se présentent sur votre fil d’actualité. Vous avez navigué sur un site e-commerce par exemple et vous voyez apparaître, comme par hasard, une offre promotionnelle de ce même site e-commerce sur votre fil d’actualité… Il s’agit d’une publicité ciblée. Vous aussi vous y avez droit. Jusque là tout va bien.

Et comment je suis facturé ? Et bien écoutez ça dépend ! Oui ça dépend. Lorsque vous souhaitez promouvoir votre commerce de cette manière, vous êtes placé sur une vente aux enchères. Et comme toute vente aux enchères, plus vous enchérissez plus vous avez de chance de la gagner. Et bien sur, vous êtes directement en concurrence avec le budget des plus grosses entreprises mondiales… Ce sur quoi vous enchérissez, c’est le coût par clic autrement le fait qu’un utilisateur clique sur votre annonce. Vous aussi cela vous choque ? Lisez aussi cet article, vous verrez nous ne sommes pas les seuls à le dire ! La pratique est bien connue dans les cercles digitaux, on a fait le travail pour vous le révéler 🙂

Et concrètement quels sont les coûts ?

La société SEMrush a analysé en détail les coûts par clic moyen. Par exemple, dans les secteurs Beauté & Santé et Mode, à Bordeaux vous paierez donc environ 1,15 € à chaque fois qu’un utilisateur clique sur votre annonce. Autrement dit, si 20 utilisateurs cliquent sur votre annonce vous payerez alors 20 x 1,15 € = 23 €.

Bien sûr, vous pouvez limiter le montant que vous êtes prêt à investir et automatiquement cela limitera le nombre de clics auquel vous avez droit. Plus les critères que vous aurez définis pour cibler votre campagne seront précis plus les coûts de l’enchère sont élevés. Ainsi, une campagne publicitaire à Paris intramuros dans le secteur de la Beauté coûte bien plus chère que cette même campagne dans toute l’Ile-de-France. Mais relisez cet article : en moyenne vos clients sont prêts à faire 2 kilomètres à Paris, 12 kilomètres ailleurs pour pousser votre porte. La précision du ciblage géographique est donc clé pour votre commerce.

Vous misez rouge ? Dommage c’est noir !

La qualité est un critère de diffusion de votre annonce ciblée !

Le deuxième critère permettant d’organiser une annonce ciblée sur les réseaux sociaux est la qualité des publications. Autrement dit, plus vos annonces seront jugées qualitatives plus vous aurez de chance de les voir diffusées. En clair, alignez vous sur les standard des plus grandes entreprises mondiales pour être bien positionné dans l’enchère. 

Comment dire ? Les plus grandes entreprises bien sûr disposent du budget et des ressources humaines pour proposer des supports de communication de très grande qualité. À titre personnel, notre tendre maman qui créait son salon de coiffure en 2011 ne disposait pas d’une armée d’experts en communication pour assurer la promotion de son point de vente. Et chez Tagether, nous pensons également que la gestion de votre commerce vous occupe à temps plein et qu’il vous reste peu de temps et d’énergie à la fin de votre journée pour comprendre tous les rouages de la communication digitale ! 

Les commerces de proximité ou la génération oubliée des réseaux sociaux

Soyons clairs ! Le système de vente aux enchères sur les grands réseaux sociaux vous permet de promouvoir votre commerce auprès de ceux qui ne vous connaissent pas encore selon deux critères : votre budget et la qualité de vos annonces. Nous ne pensons pas que ces dispositifs soient taillés pour les commerces de proximité. Cela explique pourquoi, les grandes marques sont majoritairement représentées au sein de ces annonces ciblées… Nous savons par exemple que le Régime Social des Indépendants (RSI) vous monopolise d’ores et déjà un budget considérable… Là où d’autres vous diront qu’il s’agit de choses totalement différentes, chez Tagether nous adoptons plutôt une approche globale de l’ensemble des factures qui vous parviennent tous les mois.

Ce que nous vous proposons avec Tagether, est bien plus au fait de vos contraintes. Fin des ventes aux enchères ! C’est 25 euros par mois pour diffuser de manière illimitée toutes les annonces que vous souhaitez auprès des utilisateurs situés autour de votre point de vente. Fini donc la demi heure à paramétrer les critères de votre campagne. Vous êtes en relation 24h/24 et 7j/7 avec tous les utilisateurs situés autour de votre point de vente. Car ce sont eux vos futurs clients. Afin d’assurer un contenu de qualité et de vous faire gagner du temps, vous mettez vos clients à contribution en utilisant les photos qu’ils auront pris pour constituer votre catalogue client. En échange, vous leur attribuez des réductions à faire valoir sur leurs prochains achats. Cela nous semble bien plus efficace qu’un coût par clic pour leur donner une raison de revenir chez vous. Pas vous ?

Consulter notre offre, vous verrez elle correspond davantage vos attentes.

Tagetherement vôtre

À lire ensuite

Val Boutique à Lens : repère de toutes les working girl sapées comme jamais sans se ruiner !

Lire la suite

Vos clients sont votre plus belle vitrine

Découvrez comment faire connaître votre commerce à moindre coût